Du document dans le symbole (ou pourquoi la photo est devenue la reine des images)

Prises sur le vif le 12 juin au Texas, les photos par John Moore d’une petite fille en larmes lors de l’arrestation de sa mère, entrée illégalement en provenance du Honduras, semblaient fournir une illustration saisissante de la politique de «tolérance zéro» affichée par Donald Trump pour freiner l’immigration illégale.…

Lire la suite…

Punition pour une image

La France, pays des droits de l’homme, peut-elle être aussi celui où l’on est puni pour une caricature politique? Après avoir montré sa docilité en éjectant en 2016 Aude Lancelin (coupable d’être la compagne de Frédéric Lordon, l’un des visages d’une Nuit qui empêchait François Hollande de dormir), L’Obs enfonce…

Lire la suite…

Gardons le pouvoir médiatique (disent ceux qui l’ont déjà perdu)

Vigilant gardien de l’exclusivité médiatique, Libération épingle le projet de communication lié à la France insoumise – et en démontre simultanément le bien-fondé. Car il n’a échappé à personne que le traitement du responsable dans les colonnes du quotidien souffre d’un parti-pris, bien illustré par la caricature visuelle de la…

Lire la suite…

Au-delà du journalisme

Brandie hier à l’ONU pendant le débat sur la condamnation de l’attaque chimique en Syrie, la photographie aujourd’hui à la Une de Libération a circulé dès le 4 avril sur les médias turcs, sur Al Jazeera ou sur Twitter (source: vidéo Edlib Media Center/AP). Parmi l’atroce iconographie du massacre de…

Lire la suite…

La campagne en gros plan

Encore Libé! Encore des portraits! Encore des Unes! Encore du traitement éditorial! — Eh oui! Est-ce ma faute s’il n’y a plus qu’une rédaction qui s’amuse avec les photos? Et si j’aime la photographie, j’aime aussi le journalisme visuel, celui qui fait parler les images, à travers les codes subtils…

Lire la suite…