thèses, masters

Direction de thèses

  • Ana Leorne, «De la scène au mythe. Les films des Beatles» (avec Stéphane Breton), soutenue en février 2021, jury: Michaël Bourgatte (ICP), Philippe Le Guern (université Rennes 2), Valérie Jeanne-Perrier (Paris 1/Celsa), Jorge Martins Rosa (Universidade Nova de Lisboa), Myriam Tsikounas (Paris 1).
  • Marie-Madeleine Ozdoba, «Tomorrow’s Life Today». Le mythe de l’architecture ultra-moderne dans la presse américaine , 1947-1964 (avec Giovanni Careri), soutenue en mai 2019, jury: Christophe Camus (ENSA Bretagne), Hélène Jannière (université Rennes 2), Nathalie Roseau (Ecole des Ponts ParisTech), Vanessa Schwartz (university of Southern California, Los Angeles).
  • Marie-Eve Bouillon, Naissance de l’industrie photographique. Les Neurdein, éditeurs d’imaginaires, 1863-1918 (avec Christophe Prochasson), soutenue en octobre 2017, jury: Catherine Bertho-Lavenir (université Paris 3), François Brunet (université Paris 7), Christian Joschke (université Paris 10) Christophe Kalifa (université Paris 1), Sylvain Venayre (université Grenoble-Alpes).
  • Alexie Geers, Le Sourire et le Tablier. La construction médiatique du féminin dans Marie-Claire de 1937 à nos jours (avec Rose-Marie Lagrave), soutenue en septembre 2016, jury: Christine Bard (université d’Angers), Claire Blandin (université Paris 13), Jamil Dakhlia (université Paris 3).
  • Gabriella David, Processes of Legitimation: 10 Years of Mobile Images (avec Giovanni Careri), soutenue en décembre 2015, jury: Laurence Allard (université Lille 3), François Brunet (université Paris 7), Valerie Jeanne Perrier (CELSA).
  • Audrey Leblanc, L’image de mai 68. Du journalisme à l’histoire (avec Michel Poivert, université Paris 1), soutenue en novembre 2015, jury: Françoise Denoyelle (ENS Louis-Lumière), Syvain Maresca (université de Nantes), Michelle Zancarini-Fournel (université Lyon 1).
  • Estelle Blaschke, La photographie et l’industrialisation des images. Du Fonds Bettmann à l’agence Corbis, 1924-2010 (avec Michel Poivert, université Paris 1), soutenue en décembre 2011, jury: Matthias Bruhn (Humboldt-Universität, Berlin), François Brunet (université Paris 7), Olivier Lugon (université de Lausanne).
  • Thierry Gervais, L’Illustration photographique. Naissance du spectacle de l’information, 1843-1914 (avec Christophe Prochasson), soutenue en novembre 2007, jury: Dominique Kalifa (université Paris 1), Anne McCauley (université de Princeton), Michel Poivert (université Paris 1).

 

Direction de masters (2018-2021)

2021

  • Morgane Giraud-Ruiz, L’héroïne d’action vidéoludique à l’aune du mouvement #MeToo: étude des représentations genrées dans le RPG et l’Action-Aventure des années 2017 à 2020 (rapporteur: Mehdi Derfoufi, Paris 8)
  • Léonore Larrera, Entrée de l’artiste dans l’université des sciences sociales: autour d’un choix de parcours (rapporteur: Christian Joschke, ENSBA)
  • Juliette Lefebvre, Visions des figures féminines dans l’œuvre d’Edward Hopper (rapporteur: Giovanni Careri, EHESS)
  • Marcella Marer, L’émergence du photojournalisme brésilien à travers l’objectif du Français Jean Manzon : la mise en scène d’un nouveau Brésil (rapporteure: Raphaële Bertho, université de Tours)
  • Marion Pedram, Photographie et female gaze, une réappropriation du corps féminin (rapporteure: Alexie Geers, université de Reims)
  • Laura Plisson, Usage des Gif dans le contexte conversationnel public de Facebook et Twitter (rapporteur: Albin Wagener, université d’Angers)

2020

  • Loris Léo-Crapiz, Diaboliser ou héroïser par l’image. Analyse comparée des discours médiatiques et audiovisuels de BFMTV sur les contestations chiliennes et hongkongaises de 2019 (rapporteur: Mehdi Derfoufi, Paris 8)
  • Tom Pascaud van der Meersch, Images flottantes et morts inaperçues. Penser la migration en Méditerranée depuis les systèmes de visibilités européens (rapporteure: Ulrike Lune Riboni, Paris 8)

2019

  • Giulia Dussollier, Faire L’expérience de “Solange Te Parle”. Les enjeux d’un nouveau spectacle sur YouTube (rapporteure: Raphaële Bertho, université de Tours)
  • Camille Enzinger, Etude de la controverse autour de l’ouvrage Sexe, Race et colonies (rapporteure: Anne Lafont, EHESS)
  • Doriane Molay, Albums de famille de 1880 à 1930. Quelles formes pour quelles visées, quelles particularités pour quelles homologies? Marquer un temps, manipuler l’histoire, construire le domestique (rapporteur: Emmanuele Coccia, EHESS)

2018

  • Ophélie Dozat, Les toiles d’échafaudage sur les monuments historiques. Une mise en scène de l’espace urbain (rapporteur: Emmanuele Coccia, EHESS)
  • Helène Birlouez, Les représentations du monde paysan dans l’image documentaire (rapporteur: Stéphane Breton, EHESS)
  • Laura Truxa, Fonctions et usages de la typographie dans l’hebdomadaire illustré VU, 1928-1936 (rapporteure: Raphaële Bertho, université de Tours)