La couleur des Schtroumpfs noirs

L’une des analyses les plus appréciées de L’image sociale a désormais sa version vidéo, grâce à l’aimable collaboration de Louis Gunthert, que je remercie pour sa mise en forme.

Le scénario des Schtroumpfs noirs (1963) décrit la contamination des lutins bleus par un mal étrange qui les transforme en êtres malfaisants, dépourvus de langage, à la peau noire. L’adaptation américaine lui substitue la couleur violette. L’œuvre de Peyo est-elle raciste? C’est ce qu’affirment certains critiques. Examen d’un monument de la bande dessinée, qui révèle une filiation surprenante.

Les images orphelines de Monsieur Perrot, ou le récit invisible

Un sérieux obstacle théorique à l’étude des formes visuelles réside dans l’antithèse de l’image et du langage, opposés comme chien et chat, c’est à dire comme deux instruments aux propriétés contradictoires, dans une dynamique de concurrence nécessairement conflictuelle. Cette opposition se manifeste de façon exemplaire dans la formule rumorale de…

Lire la suite…

Tarzan et le pouvoir des images

Dans le 7e chapitre du récit d’aventures paru en 1912, Tarzan of the Apes (Tarzan, seigneur de la jungle), Edgar Rice Burroughs (1875-1950) décrit l’extraordinaire expérience d’un jeune orphelin vivant dans la jungle, recueilli par une tribu de singes, qui découvre l’alphabet et apprend seul à lire et à écrire.…

Lire la suite…