Le portrait et le kebab

Parmi les formes protocolaires du spectacle présidentiel, le portrait officiel a un statut singulier. Figure rituelle de l’intronisation, il participe de l’inscription du nouveau venu dans l’histoire, en l’installant à son tour dans la série de ses pairs. Image, il a pris peu à peu valeur de signe, au sens…

Lire la suite…

L’air chagrin du pontife

Lors de son premier déplacement international en tant que président, Donald Trump a notamment rencontré le pape François au Vatican, le 24 mai 20171. Une photographie par Evan Vucci (AP) de cette audience a rapidement suscité des réactions moqueuses, sous la forme de commentaires ou de détournements d’images diffusés sur…

Lire la suite…

Sous le signe de Tarnac

Deuxième présidentielle sous réseaux sociaux. Plus de participants, plus de conversations, plus de controverses aussi. Ce qui me frappe, difficilement mesurable, est la multiplication des micro-communautés, fédérées par l’approbation éphémère du like. Non pas celles des militants, dont je reste relativement éloigné, mais toutes les autres. Celles des dénonciateurs des…

Lire la suite…

L’effet « Blow up »

Dans le célèbre film d’Antonioni, Blow up (1966), un photographe découvre, en agrandissant les clichés pris par hasard dans un parc, les images d’un meurtre. Ce scénario est souvent lu comme une illustration exemplaire des thèses de la trace photographique ou de l’image comme preuve. Les exemples récents de «redécouverte»…

Lire la suite…