Dove, une image qui trompe énormément

Comment vérifier les processus d’interprétation des images, lorsqu’on ne dispose pas de lourds moyens d’enquête? De nombreux cas de réception peuvent être analysés comme autant d’expériences sociales spontanées, pour autant qu’on les observe sous l’angle approprié. Peut-on se tromper en lisant une image? Question dérangeante, dans un univers visuel réglé…

Lire la suite…

Boulet et le contexte

Cette galerie contient 5 photos.

Après Memento et l’image comme preuve, poursuivons l’exploration du rapport de l’image à son contexte, à partir d’un exemple éclairant, tiré de l’œuvre à composante autobiographique de Boulet, parue simultanément en ligne et sur papier, sous le titre Notes. “Lac aveugle” (note du 03/09/2010, paru dans Notes 7. Formicapunk, Delcourt,…

Lire la suite…

Memento et l’image comme preuve

Parmi les films mobilisant l’outil photographique, Memento (Christopher Nolan, 2000) propose une démonstration aussi précieuse qu’originale. Le scénario de Christopher et Jonathan Nolan s’élabore autour d’un personnage, Léonard Shelby (Guy Pearce), atteint d’amnésie à court terme, qui l’empêche de mémoriser les événements au-delà d’une durée d’une dizaine de minutes. Cet…

Lire la suite…

L’effet « Blow up »

Dans le célèbre film d’Antonioni, Blow up (1966), un photographe découvre, en agrandissant les clichés pris par hasard dans un parc, les images d’un meurtre. Ce scénario est souvent lu comme une illustration exemplaire des thèses de la trace photographique ou de l’image comme preuve. Les exemples récents de «redécouverte»…

Lire la suite…