Un printemps sans visage

Participé hier à Beaubourg à une table ronde organisée par le Comité du Mercredi de Paris 3, consacrée au phénomène caractéristique du mouvement étudiant de cette année: l’apparition masquée, autour du court métrage de Gaya Gaspar, Interdits de filmer. En écho à la séquence déjà célèbre de la Commune de…

Lire la suite…