La responsabilité des images

(Fisheye #48) Dans le monde de la photographie, certaines activités sont plus visibles que d’autres. La parole des photographes occupe évidemment la première place. Celle des responsables d’institution, des commissaires d’exposition ou des critiques, ouvriers de la mise en valeur muséale des œuvres, est elle aussi largement entendue. En revanche, les métiers de l’édition restent le plus souvent voués au silence, comme […]

Répondre au défi des arts médiatechniques

Introduction à l’ouvrage Nouveaux médias. Mythes et expérimentations dans les arts, Paris, Berlin, Centre allemand d’histoire de l’art/Naima éd., 2021 (en ligne avec contenus multimédias, pdf).   Quelles relations entretiennent les arts et les nouveaux médias? Des débuts du cinéma jusqu’aux dispositifs de réalité virtuelle, en passant par l’art vidéo ou l’art cybernétique, les pratiques artistiques qui explorent ce champ sont accueillies […]

Quelle place pour le Covid dans le monde des images?

Plus d’un an après le début de la pandémie, la visibilité problématique de ses effets éclaire notre rapport aux images (voir ma récente chronique pour Arrêt sur images). Dans l’espace audiovisuel, un écart sépare désormais les images d’enregistrement et les adaptations filtrées que sont les fictions ou, de manière encore plus nette, les talk-shows et autres émissions d’information. Alors que les premières […]

« Say Cheese ». Invention d’un signe photographique

Une énigme résiste à l’analyse: pourquoi observe-t-on une multiplication des portraits souriants à partir du début du XXe siècle, alors que l’air sérieux était jusqu’alors la norme du genre? Les réponses habituellement proposées, comme les contraintes du temps de pose, l’hygiène dentaire ou l’influence des portraits de stars peinent à convaincre. En 2017, j’avais abordé cette question en la resituant dans le […]

La mise en scène du consentement

Le racisme n’est pas simplement une réaction d’hostilité d’un groupe dominant face à des groupes dominés, différenciés par des caractères ethniques reconnaissables. Outre un travail souterrain sur la caractérisation de ces différences, qui vise à en simplifier et à en exagérer les traits, et à les associer à des signaux négatifs, une partie du discours raciste est consacrée à dissimuler, à justifier […]

À quoi ressemble vraiment le coronavirus?

Inconnu du grand public il y a encore un an, le coronavirus est devenu un mot et une représentation familière. Il n’en reste pas moins difficile de se figurer le virus. Quelle couleur, quelle forme, quelle taille a-t-il? «C’est une sorte d’amas globuleux, décrit André Gunthert, chercheur en histoire visuelle à l’EHESS. Comme le virus est plus petit que la longueur d’onde […]

A la poursuite de l’influence, mythologie des mass media

Preprint, article à paraître in André Gunthert, Thomas Kirchner, Marie-Madeleine Ozdoba (dir.), Nouveaux médias. Mythes et expérimentations dans les arts, Paris, Centre allemand d’histoire de l’art/Naima éd., 2021, p. 219-227 (pdf). Résumé: La formation de la notion de mass media est étroitement liée à la thèse de la suggestibilité des masses. De La Psychologie des foules de Gustave Le Bon à l’image […]

Sauver les apparences

Pendant que des professeurs enseignent à leurs élèves que des caricatures islamophobes sont le comble de la liberté d’expression, l’adoption de la loi «Sécurité globale» et son article 24, qui restreint le droit de filmer la police, porte un coup sévère aux libertés publiques. La France rejoint ainsi l’Espagne, premier pays démocratique à avoir interdit en 2015 de filmer ou de photographier […]

La photographie, théâtre de la dépossession?

(Chronique Fisheye #44) Les retombées de #Metoo, mouvement de dénonciation de l’oppression sexuelle issu du cinéma, ont pour l’instant presque complètement épargné le monde de la photographie. Alors que celui-ci est l’un des principaux pourvoyeurs d’une imagerie qui réduit les femmes à l’état d’objet, la difficulté de faire émerger une remise en question est un indicateur inquiétant du conservatisme qui pèse sur […]

Une fiction pour camoufler le racisme

Au pays de Charlie, de nombreux Français ne sont plus très au clair sur les genres littéraires. Lorsque le ministre de la justice Eric Dupond-Moretti manifeste son soutien à la députée Danièle Obono après la publication du récit raciste de Valeurs actuelles 1, il souligne la liberté d’expression qui caractérise la fiction («On est libre d’écrire un roman nauséabond»). «On n’est plus au […]