Windows XP, quand le fond d’écran s’impose

Les Petits Cours de l’image sociale #01 (4’46, English subtitles).
Le fond d’écran de Windows XP est volontiers décrit comme «l’image la plus vue au monde». Mais cette présentation hyperbolique rend-elle justice à la nature particulière de cette photo?

Réf.: Timothée Vilars, «L’étonnante histoire du fond d’écran de Windows XP», L’Obs, 26/08/2017.

3 Commentaires

  1. La notion d’enrichissement n’est-elle pas à rapprocher de celle de prosécogénie ? « L’enrichissement » pourrait être alors défini comme le discours qui va produire de l’attention sur une image après sa réalisation.
    « La photographie la plus chère du monde » http://www.parismatch.com/Culture/Art/Andreas-Gursky-La-photo-la-plus-chere-du-monde-157617 est-elle si différente de « l’image la plus vue du monde » ?
    On a eu la main très lourde au post-traitement avec la photo « la plus vue au monde » dont les couleurs sont très saturées, là ou inversement l’esthétique de Gursky suppose un minimum de contraste et des couleurs comme honteuses. Mais dans les deux cas on a des aplats et pas vraiment de sujet au sens où on l’entend habituellement.
    Ce ne serait pas ce que les images auraient ou pas à nous dire qui en ferait des œuvres, mais leur éventuel enrichissement.
    Tous ces enrichissements ne se valent pas socialement. En matière artistique, la valeur économique d’une oeuvre a toujours semblé plus légitime que sa diffusion. Mais c’est lié à notre organisation sociale, pas aux œuvres elles-mêmes.

  2. @Thierry: Excellent commentaire! Pour rappel, Boltanski estime que nous sommes entrés dans une « économie de l’enrichissement » (Enrichissement. Une critique de la marchandise, Gallimard, 2017). Il ne s’attarde pas sur la critique d’art, et c’est bien dommage, car il y a fort à parier que le genre est le premier laboratoire de cette valorisation essentiellement symbolique et discursive.

  3. Donc, cher André, votre fond d’écran est une blbliothèque… oui, ça change des photos de famille !

    Bravo pour la chronique vidéo (et le générique qui ne défile pas à 100 km/h comme pour la plupart des émissions de télé) !

Laisser un commentaire