Des gros mots dans la campagne

Hystérisé par la confrontation à un piège logique, le second tour des présidentielles françaises voit la multiplication des appels et des exhortations, qui renouent avec le langage de l’affiche. Comme si, dans l’univers des images, pour crier encore plus fort que les autres, il fallait en revenir à la puissance…

Lire la suite…

Deux corps sans projet

En prolongement des commentaires recueillis par Le Monde.fr sur les affiches du second tour, et sans surévaluer des produits à l’influence limitée, je voudrais souligner deux caractères communs à ces propositions, qui suggèrent que nous sommes déjà entrés de plain-pied dans un nouvel univers politique. Bien sûr, les portraits laudateurs…

Lire la suite…

Sous le signe de Tarnac

Deuxième présidentielle sous réseaux sociaux. Plus de participants, plus de conversations, plus de controverses aussi. Ce qui me frappe, difficilement mesurable, est la multiplication des micro-communautés, fédérées par l’approbation éphémère du like. Non pas celles des militants, dont je reste relativement éloigné, mais toutes les autres. Celles des dénonciateurs des…

Lire la suite…

Au-delà du journalisme

Brandie hier à l’ONU pendant le débat sur la condamnation de l’attaque chimique en Syrie, la photographie aujourd’hui à la Une de Libération a circulé dès le 4 avril sur les médias turcs, sur Al Jazeera ou sur Twitter (source: vidéo Edlib Media Center/AP). Parmi l’atroce iconographie du massacre de…

Lire la suite…

Le sourire photographique, ou les révolutions du portrait expressif

Cette galerie contient 2 photos.

Pourquoi sourit-on sur les portraits photographiques au XXe siècle, et pas au XIXe siècle? Sous cette forme élémentaire, la question est devenue une énigme prisée des études visuelles. Héritière d’une longue tradition d’analyse de l’expression des émotions, elle apparaît comme une évolution historique directement observable, documentée par des sources abondantes.…

Lire la suite…

Un débat pour rien?

Comme toujours fin analyste, l’éditorialiste Jean-Michel Aphatie attend «que la campagne commence». C’est-avouer qu’il manquait quelque chose à l’improbable «débat de premier tour», premier du genre, qui faisait s’affronter hier sur TF1 les cinq principaux candidats à l’élection présidentielle, sans que se produise l’étincelle attendue, la prise de parole décisive…

Lire la suite…

La campagne en gros plan

Encore Libé! Encore des portraits! Encore des Unes! Encore du traitement éditorial! — Eh oui! Est-ce ma faute s’il n’y a plus qu’une rédaction qui s’amuse avec les photos? Et si j’aime la photographie, j’aime aussi le journalisme visuel, celui qui fait parler les images, à travers les codes subtils…

Lire la suite…