Les images orphelines de Monsieur Perrot, ou le récit invisible

Un sérieux obstacle théorique à l’étude des formes visuelles réside dans l’antithèse de l’image et du langage, opposés comme chien et chat, c’est à dire comme deux instruments aux propriétés contradictoires, dans une dynamique de concurrence nécessairement conflictuelle. Cette opposition se manifeste de façon exemplaire dans la formule rumorale de…

Lire la suite…

Image et narration (notes)

J’ai participé à l’université d’été consacrée aux problèmes récents de la photographie, organisée à Marburg par Jens Ruchatz, Hubert Locher et Franziska Scheuer. Parmi les nombreux points de ce riche forum de discussion, je retiens le débat avec Hubert Locher à propos du langage des images, où l’historien d’art affirmait que…

Lire la suite…

Le document vidéo, image comme preuve ou jeu d’investigation?

Le premier scandale lézardant l’image lisse du jeune président français s’appuie sur une vidéo amateur – désormais massivement produites et diffusées lors des confrontations avec les forces de l’ordre, dans un contexte d’augmentation sensible des violences depuis 2016. Avec l’article publié par Le Monde le 18 juillet dernier, dont le…

Lire la suite…

Du document dans le symbole (ou pourquoi la photo est devenue la reine des images)

Prises sur le vif le 12 juin au Texas, les photos par John Moore d’une petite fille en larmes lors de l’arrestation de sa mère, entrée illégalement en provenance du Honduras, semblaient fournir une illustration saisissante de la politique de «tolérance zéro» affichée par Donald Trump pour freiner l’immigration illégale.…

Lire la suite…

La dimension du spectacle

Le domaine visuel combine des informations de nature différente, qui relèvent de niveaux d’interprétation distincts. Avec La Société du spectacle (1967), Guy Debord a identifié la dimension du spectacle, correctement décrit comme une opération de médiation («Le spectacle n’est pas un ensemble d’images, mais un rapport social entre des personnes,…

Lire la suite…

Cinémonde et l’action posée

Actuellement exposé au MUCEM1, le roman-photo fascine par son esthétique paradoxale. Convoquant irrésistiblement l’univers cinématographique, ces vignettes irréelles et figées qui contredisent toutes les théories de la photo ont le charme kitsch des littératures populaires. Les impressions contradictoires qu’elles suscitent apportent un enseignement précieux sur notre façon de voir et…

Lire la suite…