Un sourire de classe. Le portrait photographique et la culture de l’expressivité

A l’occasion de la parution du n° 7 de la revue Transbordeur, je reproduis mon article publié dans la précédente livraison: André Gunthert, «Un sourire de classe. Le portrait photographique et la culture de l’expressivité», Transbordeur. Photographie, histoire, société, n° 6, février 2022, p. 136-149  (English version). Résumé. Souvent interrogé, le phénomène de la diffusion du sourire dans le portrait photographique au […]

The class smile : Portrait photography and the culture of expressivity

Abstract. Although frequently debated, the phenomenon linked to the development of the smile in twentieth-century portrait photography has always defied explanation. The present article draws on the conventional aspect of the portrait to describe this evolution through the prism of an historical adaptation to a social norm: the shift from a culture of restraint to a culture of expressivity spanning the 1930s […]

La protestation des icônes

Un an après le début de l’invasion de l’Ukraine, l’émission d’Arte Le Dessous des images consacre un épisode à la photo énigmatique d’un visage d’enfant grave, saisie par András D. Hajdú le jour de la libération de la ville de Kherson (vidéo, 11:47 min., réalisation Jeremy Frey). Plutôt que le sens d’icône nationaliste acquise par cette image dans une interprétation de résistance à l’occupation, […]

Bastien Vivès et les vertus sociales de la fiction

La messe est dite. Après les rebondissements de l’affaire Vivès, une tribune signée par un quarteron d’auteurs en retraite et d’anciens ministres, dont Enki Bilal, Pascal Bruckner, Gérard Lefort, Riss, Jack Lang, Jacques Toubon ou Jean-Marc Rochette, parue dans Le Monde du 2 février, est venue enterrer la polémique. Renonçant explicitement à prendre la défense du dessinateur, ce plaidoyer pour la liberté […]

«La valeur morale d’une œuvre fait partie de sa valeur artistique»

Entretien croisé: André Gunthert et Carole Talon-Hugon, propos recueillis par Marion Dupont, publié dans Le Monde du 28/01/2023 (dessin Erwan Fagès). L’historien des cultures visuelles et la philosophe spécialiste d’esthétique éclairent les vifs débats qui touchent le monde de la BD et de l’art, avec la polémique au Festival d’Angoulême sur le travail de Bastien Vivès, accusé de promouvoir la pédopornographie. Avec […]

Bastien Vivès: la morale de la polémique

Etant donné leur petit nombre, les débats sur la portée sociale de l’art et des questions esthétiques devraient réjouir tous les amateurs de culture, et se traduire par des échanges approfondis et des mises au point utiles. Las, comme celle provoquée par l’attribution d’un César au réalisateur Roman Polanski en 2020, la polémique suscitée par le projet d’une carte blanche offerte au […]

Le pouvoir des images en question

Extrait de mon intervention au Printemps de l’EMI (Toulouse, 3 avril 2019), Réalisation: Jean-Paul Fillit, Canopé Occitanie (25 mn). Les images sont souvent considérées comme les véhicules d’une influence occulte, d’une nature différente de l’évocation par le discours. Y a-t-il un pouvoir propre aux images? Au-delà des idées reçues, il convient de replacer les effets de l’iconographie dans le contexte de leurs […]

Ce que montre le chorizo

Inspirée par les méthodes de l’histoire de l’art, l’analyse iconographique reste une approche centrée sur le primat du motif et de la composition visuelle. Pourtant, une majorité d’images qui suscitent le débat dans l’espace public ne relèvent pas d’une construction iconique élaborée. Un exemple éloquent de ce décalage a été proposé l’été dernier par le canular de la tranche de chorizo, prise […]

Doutes en stock

(Fisheye #56) Un article récent de Christian Salmon alerte sur le «monde terrifiant» que nous vendent les banques d’images1. Le critique s’inspire d’une contribution plus développée proposée par la revue d’actualité des sciences humaines AOC. Les artistes et enseignants-chercheurs Stéphane Degoutin et Gwenola Wagon ont eu la bonne idée de s’intéresser à une iconographie à la fois omniprésente et pourtant rarement analysée: […]

Pourquoi montrer Lola?

L’écran affiche le portrait de la petite fille assassinée. Le 18 octobre, sur un ton désolé, l’animateur de la chaîne d’info CNews Pascal Praud résume le point de vue de l’extrême-droite: «La mort de Lola, 12 ans, est un miroir de notre société: barbarie gratuite, immigration hors-contrôle, Etat impuissant (…) Elle est sans doute une conséquence d’une politique qui laisse sur le […]