L’affaire du sabre laser

lightsaber_trailer7

En moins d’une seconde, une image a mis le feu au monde des fans de Star Wars.

Longtemps attendu, le premier trailer annonciateur de l’épisode VII par J. J. Abrams commence par dérouler un peu paresseusement le rappel à peine toiletté de l’imagerie du premier volet de la série, quand arrive une séquence plus sombre: un homme en noir (un sith) s’avançant dans une forêt enneigée brandit un sabre laser – auquel, surprise! viennent s’ajouter deux excroissances très Game of Thrones, pour former une garde lumineuse.

Il n’en fallait pas plus pour déclencher rage et passion. Marque de fabrique de la saga, le sabre laser est un jouet qui a été offert à tous les garçons de l’Empire du Bien depuis trente-cinq ans, un pilier de la culture geek, dont la composition et les variantes ont alimenté une littérature déjà prodigieuse. En envoyant ce signal parfaitement étudié aux fans, connus pour leur conservatisme, la production se doutait qu’elle allait déclencher une guerre des commentaires.

Boulet, "Star Wars Laser Weapons Ideas" (Tweet 29/11/2014).

Boulet, « Star Wars Laser Weapons Ideas » (tweet, 29/11/2014).

Dans un parfait exemple d’amplification de la prosécogénie par la controverse, les fans, secondés par la presse et les sites spécialisés, ont déployé analyses, références et parodies, pour dénoncer l’invraisemblance du dispositif, ou au contraire défendre son utilité dans un univers où les mains coupées se ramassent à la pelle. Un test rassurant qui démontre que le potentiel d’appropriation qui a fait le succès de la franchise est intact, et prêt à se réveiller à la moindre étincelle.

Les commentaires sont clos.