La visibilité des anonymes. Les images conversationnelles colonisent l’espace public

Preprint, article à paraître dans Questions de communication et en traduction italienne dans la Rivista di Studi di Fotografia. Une première version a été présentée le 21 septembre 2018 au Congrès de la Società Italiana per lo studio della Fotografia (SISF), Università della Tuscia, Viterbo; une deuxième le 9 novembre…

Lire la suite…

Il n’y a plus d’œil naïf

J’ai participé hier au Libé des historien·ne·s, qui m’a donné l’occasion d’observer le travail du service photo ainsi que la discussion du choix de Une (à laquelle j’ai participé en suggérant le titre de manchette: “l’égalité qui vient”, sur une photo de Denis Allard sélectionnée par Lionel Charrier). Dans la…

Lire la suite…

Passif il est pensif

Pas facile de changer l’image. Dans son numéro du 2 août, L’Obs associe à son titre de Une, «Etre un homme (après #Metoo)» une œuvre empruntée à la photo d’art: la série «Mes frères» d’Hervé Lassïnce, qui illustre l’ensemble du dossier. Cette image et son commentaire suscitent l’agacement sur Twitter. Sophie Gourion,…

Lire la suite…

Le document vidéo, image comme preuve ou jeu d’investigation?

Le premier scandale lézardant l’image lisse du jeune président français s’appuie sur une vidéo amateur – désormais massivement produites et diffusées lors des confrontations avec les forces de l’ordre, dans un contexte d’augmentation sensible des violences depuis 2016. Avec l’article publié par Le Monde le 18 juillet dernier, dont le…

Lire la suite…

Du document dans le symbole (ou pourquoi la photo est devenue la reine des images)

Prises sur le vif le 12 juin au Texas, les photos par John Moore d’une petite fille en larmes lors de l’arrestation de sa mère, entrée illégalement en provenance du Honduras, semblaient fournir une illustration saisissante de la politique de «tolérance zéro» affichée par Donald Trump pour freiner l’immigration illégale.…

Lire la suite…

La dimension du spectacle

Le domaine visuel combine des informations de nature différente, qui relèvent de niveaux d’interprétation distincts. Avec La Société du spectacle (1967), Guy Debord a identifié la dimension du spectacle, correctement décrit comme une opération de médiation («Le spectacle n’est pas un ensemble d’images, mais un rapport social entre des personnes,…

Lire la suite…