La dimension du spectacle

Le domaine visuel combine des informations de nature différente, qui relèvent de niveaux d’interprétation distincts. Avec La Société du spectacle (1967), Guy Debord a identifié la dimension du spectacle, correctement décrit comme une opération de médiation («Le spectacle n’est pas un ensemble d’images, mais un rapport social entre des personnes,…

Lire la suite…

Cinémonde et l’action posée

Actuellement exposé au MUCEM1, le roman-photo fascine par son esthétique paradoxale. Convoquant irrésistiblement l’univers cinématographique, ces vignettes irréelles et figées qui contredisent toutes les théories de la photo ont le charme kitsch des littératures populaires. Les impressions contradictoires qu’elles suscitent apportent un enseignement précieux sur notre façon de voir et…

Lire la suite…

La trace ou la source absente

J’ai présenté récemment dans le séminaire du CEHTA un exposé qui prolonge ma réflexion sur les théories de la photographie, et propose de décrire la dimension indicielle ou indexicale comme une opération documentaire, basée sur un raisonnement historique, plutôt que comme une production du dispositif photographique. Cette proposition se justifie…

Lire la suite…

La photo du sapin

Photographier le sapin: geste simple. Et pourtant, des dizaines de schémas sont immédiatement mobilisés. Ce qui autorise la prise de vue, ou y convie: le sapin décoré fait partie des performances familiales qu’il est légitime de montrer (je le sais car j’en ai vu d’autres). De saison: de même qu’on…

Lire la suite…