Les images ont-elles un pouvoir?

(Article publié dans L’Eléphant, #24) Invité au festival des Rencontres d’Arles 2018, à l’occasion du cinquantenaire de mai 68, l’icône du mouvement étudiant Daniel Cohn-Bendit y évoque le «pouvoir des images», comme celles de la guerre du Vietnam, qui ont contribué à mobiliser l’opinion publique américaine et «ont fait perdre…

Lire la suite…

Les images orphelines de Monsieur Perrot, ou le récit invisible

Un sérieux obstacle théorique à l’étude des formes visuelles réside dans l’antithèse de l’image et du langage, opposés comme chien et chat, c’est à dire comme deux instruments aux propriétés contradictoires, dans une dynamique de concurrence nécessairement conflictuelle. Cette opposition se manifeste de façon exemplaire dans la formule rumorale de…

Lire la suite…

Luther et le rhinocéros, images publiques

Cette galerie contient 2 photos.

Deux images emblématiques pour encadrer l’anniversaire d’un changement d’époque. Selon la légende, le 31 octobre 1517, veille de la Toussaint, le moine Martin Luther fait afficher sur la porte de l’église de Wittemberg ses 95 thèses, ou Dispute sur la puissance des indulgences. L’ouverture de ce débat public qui va bouleverser…

Lire la suite…

Daguerre, premier portraitiste de la photographie

Cette galerie contient 2 photos.

Pour clore sa série estivale consacrée aux “photos mythiques”, L’Obs s’est penché sur les plus anciennes photographies représentant des êtres humains. Plutôt bien informé, l’article rédigé par Renaud Février répond par une short-list de quatre daguerréotypes exécutés par ou attribués à Daguerre en 1837-1838, qui comptent également parmi les plus…

Lire la suite…

Aux sources du Noyé

La vogue du selfie a attiré l’attention sur les plus anciens autoportraits, dont le Noyé d’Hippolyte Bayard (1801-1887), daté d’octobre 1840, est reconnu comme «La première mise en scène photographique» (Wikipedia). Réalisées à l’aide du procédé original de Bayard, le positif direct1, il existe trois variantes, conservées à la Société…

Lire la suite…

Le sourire photographique, ou les révolutions du portrait expressif

Cette galerie contient 2 photos.

Pourquoi sourit-on sur les portraits photographiques au XXe siècle, et pas au XIXe siècle? Sous cette forme élémentaire, la question est devenue une énigme prisée des études visuelles. Héritière d’une longue tradition d’analyse de l’expression des émotions, elle apparaît comme une évolution historique directement observable, documentée par des sources abondantes.…

Lire la suite…

L’effet « Blow up »

Dans le célèbre film d’Antonioni, Blow up (1966), un photographe découvre, en agrandissant les clichés pris par hasard dans un parc, les images d’un meurtre. Ce scénario est souvent lu comme une illustration exemplaire des thèses de la trace photographique ou de l’image comme preuve. Les exemples récents de «redécouverte»…

Lire la suite…