Séminaires 2017-2018

Image et fiction

Depuis la seconde moitié du XIXe siècle, nous avons assisté à une monumentale inversion des paradigmes dans le domaine des formes visuelles. Avec l’installation du modèle objectiviste, inauguré par les sciences d’observation, puis conforté par la presse, la photographie, le cinéma ou la télévision, l’image n’est plus un simulacre platonicien, mais un document chargé d’une valeur d’attestation, susceptible d’apprendre quelque chose sur le monde – un surcroît de réel plutôt qu’une illusion. Mais l’image comme preuve reste soumise aux règles de la narration, et participe à la production des formes symboliques nécessaires à l’autoreprésentation de la société. Inversant les schémas habituels de l’analyse, il s’agira donc de poser la question du réalisme, ou d’interroger la capacité fictionnelle des images, dans les conditions de la non-fiction, c’est-à-dire d’une esthétique de la transparence, dont le rôle est l’effacement de la médiation.

Séminaire de recherche ouvert aux doctorants et masterants, 1er et 3e jeudis du mois de 18 h à 20 h (INHA, salle Walter-Benjamin, 2 rue Vivienne, 75002 Paris), du 16 novembre 2017 au 17 mai 2018.

  1. 16/11/2017 – Séance d’introduction: Platon et le rhinocéros
  2. 30/11/2017 – Qu’est-ce qu’un document?
  3. 07/12/2017 – La construction des icônes du photojournalisme (1)
  4. 21/12/2017 – La construction des icônes du photojournalisme (2)
  5. 18/01/2018 – Delia Ungereanu, The Oracular Message of Reality: Surrealist Ideas in World Literature and Cinema
  6. 01/02/2018 – Situations du document (1)
  7. 15/02/2018 – Situations du document (2)
  8. 01/03/2018 – La pose et l’action, narration documentaire et narration fictionnelle
  9. 15/03/2018 – Aux sources de l’image. Le récit d’exploration, matrice de l’écriture documentaire
  10. 05/04/2018 – Les déguisements de la caricature photographique
  11. 03/05/2018 – Une image auto-documentaire?
  12. 17/05/2018 – Séance de conclusion

Bibliographie

  • Laurent Baridon, Martial Guédron, L’Art et l’Histoire de la caricature, Paris, Citadelles-Mazenod, 2e éd., 2015.
  • Roland Barthes, «Photos-chocs», Mythologies, Paris, Seuil, 1957, p. 105-107.
  • Roland Barthes, La Chambre claire. Note sur la photographie, Paris, Éditions de l’Étoile/Gallimard/Seuil, 1980.
  • André Bazin, «Ontologie de l’image photographique», Qu’est-ce que le cinéma?, Paris, éd. du Cerf, 1981.
  • André Bazin, «Montage interdit», Qu’est-ce que le cinéma?, Paris, éd. du Cerf, 1981, p. 49-61.
  • Walter Benjamin, «Petite histoire de la photographie» (1931, trad. de l’allemand par A. Gunthert), Études photographiques, n° 1, novembre 1996, p. 7-38.
  • Judith Butler, Le Pouvoir des mots. Discours de haine et politique du performatif (trad. de l’anglais par Ch. Nordmann), Paris, éd. Amsterdam, 2017.
  • Amélie Chabrier, Marie-Eve Thérenty, Détective, fabrique de crimes? 1928-1940, Paris, Joseph K., 2017.
  • Georges Cuvier, Recherches sur les ossements fossiles de quadrupèdes (1812), Paris, Flammarion, 1992.
  • Lorraine Daston, Peter Galison, Objectivité (2007, trad. de l’anglais), Paris, Presses du réel, 2012.
  • Christian Delage, La Vérité par l’image. De Nuremberg au procès Milosevic, Paris, Denoël, 2006.
  • Georges Didi-Huberman, «Ressemblance mythifiée et ressemblance oubliée chez Vasari. La légende du portrait sur le vif», Mélanges de l’Ecole française de Rome. Italie et Méditerranée, t. 106, n°2, 1994, p. 383-432.
  • Dominique Faber, Marion Minuit, Bruno Takodjerad, La Saga du roman-photo, Paris, J.C. Gawsewitch éd., 2012.
  • Arlette Farge, Le Goût de l’archive, Paris, Seuil, 1989.
  • David Freedberg, Le pouvoir des images (1989, trad. de l’anglais par Alix Girod), Paris, éd. Gérard Monfort, 1998.
  • Dominique Kalifa, Philippe Régnier, Marie-Eve Thérenty, Alain Vaillant, La Civilisation du journal. Histoire culturelle et littéraire de la presse française au XIXe siècle, Paris, Nouveau monde, 2011.
  • Rosalind Krauss, «Notes sur l’index» (1977, trad. de l’anglais par J.-P. Criqui), L’Originalité de l’avant-garde et autres mythes modernistes, Paris, Macula, 1993.
  • Carlo Ginzburg, «Traces. Racines d’un paradigme indiciaire», Mythes, emblèmes, traces. Morphologie et histoire (1989, trad. de l’italien par M. Aymard et al.), Paris, Flammarion, 1986, p. 139-180.
  • Ernst Gombrich, L’Art et l’illusion (1959, trad. de l’anglais par Guy Durand), Paris, Gallimard, 1987, p. 71.
  • André Gunthert, «La rétine du savant. La fonction heuristique de la photographie», Etudes photographiques, n° 7, mai 2000.
  • André Gunthert, «Une illusion essentielle. La photographie saisie par la théorie», Etudes photographiques, n° 34, printemps 2016, p. 32-51.
  • Vicky Goldberg, The Power of Photography. How Photographs Changed Our Lives, New York, Abbeville, 1991.
  • Juliette Hanrot, La Madone de Bentalha. Histoire d’une photographie, Paris, Armand Colin, 2012.
  • Robert Hariman, John Louis Lucaites, No Caption Needed. Iconic Photographs, Public Culture and Liberal Democracy, Chicago, University of Chicago Press, 2007.
  • Vincent Lavoie, L’Instant-monument. Du fait divers à l’humanitaire, Montréal, Dazibao, 2011.
  • Olivier Lugon, Le Style documentaire. D’August Sander à Walker Evans, 1920-1945, Paris, Macula, 2001.
  • Louis Marin, Des pouvoirs de l’image. Gloses, Paris, éd. du Seuil, 1993.
  • Boleslas Matuszewski, Ecrits cinématographiques (1898), Paris, AFRHC/Cinémathèque française, 2006.
  • Michael Renov (dir.), Theorizing Documentary, New York, Routledge, 1993.
  • Susan Sontag, Devant la douleur des autres (2002, trad. de l’américain par Fabienne Durand-Bogaert), Paris, Christian Bourgois, 2003.
  • Barbara M. Stafford, Voyage into Substance. Art, science, nature and the illustrated travel account 1760-1840, Cambridge, Mass., MIT Press, 1984.

L’espace public des images (avec Barbara Carnevali)

Considérant, avec Louis Marin, que les images sont constitutives des espaces construits où s’élabore l’opinion publique, nous proposons d’en explorer les articulations, les évolutions et les effets. Croisant l’analyse des espaces urbains et des espaces médiatiques, de la communication politique ou commerciale, sans oublier les nouveaux terrains de communication déployés par les médias sociaux, le séminaire interrogera la place et le rôle des formes visuelles, non seulement comme vecteurs de messages ou de signaux identitaires, mais aussi comme producteurs d’effets normatifs. Plutôt qu’un hypothétique pouvoir des images, il s’agira d’esquisser une géographie de l’autorité découlant de l’occupation et de la hiérarchie des espaces sociaux. Loin de l’espace public bourgeois d’Habermas, ou des médias de masse qui structurent la réflexion de Debord (La Société du spectacle) et de Chomsky (La Fabrication du consentement), la fragmentation des espaces de formation du consensus invite à repenser les conditions de la représentation d’une société en proie à des évolutions fondamentales.

Séminaire ouvert aux doctorants et masterants, 2e et 4e jeudis du mois de 18 h à 20 h (INHA, salle Walter-Benjamin, 2 rue Vivienne, 75002 Paris), du 9 novembre 2017 au 31 mai 2018.

  1. 09/11/2017 – AG. #BalanceTonPorc, voir avec les yeux des femmes
  2. 23/11/2017 – BC. Guy Debord et les critiques anticapitalistes de l’espace public
  3. 14/12/2017 – AG. Les Schtroumpfs noirs sont-ils racistes? Normes, réception et débat public.
  4. 11/01/2017 – Emanuele Coccia, L’espace public et ses images
  5. 25/01/2018 – AG. Espace public et conflictualité
  6. 08/02/2018 – Antonio Somaini, Andrea Pinotti, à propos de Cultura visuale
  7. 08/03/2018 – Pierre Chabard, Hakima El Kaddioui, Val d’Europe: un décor à l’épreuve du réel
  8. 22/03/2018 – (séance annulée)
  9. 29/03/2018 – AG. Fabrication du consentement et regard oblique
  10. 12/04/2018 – BC. Le design graphique et l’espace public urbain
  11. 24/05/2018 – BC. L’espace public des apparences: le modèle arendtien
  12. 31/05/2018 – Séance de conclusion

Bibliographie

  • Ari Adut, Reign of Appearances: The Misery and Splendor of the Public Sphere, Cambridge University Press, 2018.
  • Svetlana Alpers, L’Art de dépeindre. La peinture hollandaise au XVIIe siècle (1983, trad. de l’anglais par J. Chavy), Paris, Gallimard, 1990.
  • Benedict Anderson, L’imaginaire national. Réflexions sur l’origine et l’essor du nationalisme, Paris, La Découverte, 1996.
  • Arjun Appadurai, Après le colonialisme. Les conséquences culturelles de la globalisation (trad. de l’anglais par Françoise Bouillot), Paris, Payot, 2015.
  • Hannah Arendt, L’humaine condition (trad. de l’anglais par Philippe Raynaud), Paris, Gallimard, 2012.
  • Loïc Ballarini, Céline Ségur (dir.), Devenir public. Modalités et enjeux, Paris, Mare & Martin, 2017.
  • Loïc Ballarini, «Relire Habermas: retour sur un concept-piège», Carnet de recherches du CREM, 03/10/2016.
  • Michael Baxandall, L’Œil du Quattrocento. L’usage de la peinture dans l’Italie de la Renaissance (1972, trad. de l’anglais par Y. Delsaut), Paris, Gallimard, 1985.
  • Edward Bernays, Propaganda. Comment manipuler l’opinion en démocratie (1928, trad. de l’américain par H. Bonis), Paris, La Découverte, 2007.
  • Michel de Certeau, L’Invention du quotidien, (1) Arts de faire (1980), Paris, Gallimard, 1990.
  • Noam Chomsky, Edward Herman, La fabrication du consentement. De la propagande médiatique en démocratie (1988-2002, trad. de l’américain par D. Arias, éd. B. Eugène et F. Cotton), Paris, Agone, 2008.
  • Emanuele Coccia, Le bien dans les choses, Paris, Rivages, 2013.
  • Maurice Culot, Bernard Durand-Rival, Val d’Europe. Vision d’une ville, Paris, Ante Prima/AAM éditions, 2017.
  • Erving Goffman, La Mise en scène de la vie quotidienne, t. 1 La Présentation de soi, Paris, Minuit, 1973.
  • Antonio Gramsci, Textes (1917-1934, éd. André Tosel), Paris, éd. Sociales, 1983.
  • Jürgen Habermas, L’Espace public (trad. de l’allemand par Marc B. de Launay), Paris, Payot, 1992 (2e éd.).
  • Vincent Goulet, Médias et classes populaires. Les usages ordinaires des informations, Paris, INA, 2010.
  • Max Horkheimer, Theodor Adorno, La Dialectique de la raison (1944, trad. de l’allemand par E. Kaufholz), Paris, Gallimard, 1974.
  • Richard Hoggart, La Culture du pauvre (1957, trad. de l’anglais par F. et J.-Cl. Garcias, J.-Cl. Passeron), Paris, Minuit, 1970.
  • Gary Hustwit, Helvetica, 2007.
  • Cyril Lemieux, «À quoi sert l’analyse des controverses?», Mil neuf cent, revue d’histoire intellectuelle, 2007/1, n° 25, p. 191-212.
  • Kevin Lynch, The Image of the city, Cambridge, The MIT Press, 1960.
  • Louis Marin, «Dégénérescence utopique: Disneyland», Utopiques, jeux d’espaces, Paris, Minuit, 1973, p. 297-324.
  • W. J. T. Mitchell, Iconologie. Image, texte, idéologie (1986, trad de l’anglais par M. Boidy et S. Roth), Paris, Les Prairies ordinaires, 2009.
  • Vance Packard, La Persuasion clandestine (1958, trad. de l’américain par H. Claireau), Paris, Calmann-Lévy, 1984.
  • Jacques Rancière, Le partage du sensible, Paris, La Fabrique, 2000.
  • Antonio Somaini, Andrea Pinotti, Cultura visuale, Einaudi, 2017.
  • Paul Veyne, Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes?, Paris, Le Seuil, 1983.
  • Georges Vigarello, Histoire du viol. XVIe-XXe s., Paris, Seuil, 1998.
  • David Wong, «7 Reasons So Many Guys Don’t Understand Sexual Consent», Cracked, 03/11/2016.

Séminaires 2018-2019

Compte rendu des séminaires 2016-2017

Compte rendu des séminaires 2014-2015

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.