Memento et l’image comme preuve

Parmi les films mobilisant l’outil photographique, Memento (Christopher Nolan, 2000) propose une démonstration aussi précieuse qu’originale. Le scénario de Christopher et Jonathan Nolan s’élabore autour d’un personnage, Léonard Shelby (Guy Pearce), atteint d’amnésie à court terme, qui l’empêche de mémoriser les événements au-delà d’une durée d’une dizaine de minutes. Cet…

Lire la suite…

L’effet « Blow up »

Dans le célèbre film d’Antonioni, Blow up (1966), un photographe découvre, en agrandissant les clichés pris par hasard dans un parc, les images d’un meurtre. Ce scénario est souvent lu comme une illustration exemplaire des thèses de la trace photographique ou de l’image comme preuve. Les exemples récents de «redécouverte»…

Lire la suite…

Ne pas voir le sexisme

Juste une image. Un motif de pin-up sur une chemise, portée par un physicien de l’équipe de la mission Rosetta lors de plusieurs présentations télévisées, dont l’interprétation a soulevé une véritable guerre de religion médiatique1. S’agit-il ou non d’un motif sexiste? Après l’expression de critiques féministes jugeant le port de…

Lire la suite…