La société des apparences ne condamne que les apparences

Dans le cadre de la loi de modernisation du système de santé, adoptée le 17 décembre, un groupe d’articles tente de prévenir l’incitation à l’extrême maigreur. L’exercice de l’activité de mannequin est conditionné à la délivrance d’un certificat médical précisant l’indice de masse corporelle (IMC). Le législateur a renoncé à…

Lire la suite…

De la variabilité des martiens. Fiction, réalisme et subculture

Cette galerie contient 2 photos.

Patrick Peccatte propose de prolonger la discussion de mon billet “Seul sur Mars, une fiction pour y croire”, où je signalais le déplacement du film de Ridley Scott vers le genre des fictions d’exploration de type “lunaire”, soit une évolution notable de la mythologie traditionnellement liée à la planète Mars.…

Lire la suite…

Les représentations préservent pour l’éternité l’image vivante du défunt

(Version longue de l’entretien publié par Libération du 27 novembre, propos recueillis par Léa Iribarnegaray.) Existe-t-il un tabou autour de l’image des morts ? Disons plutôt que l’image est un outil pour gérer la mort. Ce qui définit l’espèce humaine est d’avoir créé du symbolique pour dépasser le traumatisme de…

Lire la suite…

Le récit du selfie, ou la vanité au carré

Rebond à propos de  la discussion hier sur France-Inter avec Pauline Escande-Gauquié, auteure de Tous Selfie! (François Bourin, 2015), dans l’émission La Tête au carré, animée par Mathieu Vidard, “Tous selfie?”. Une évolution du traitement du sujet était sensible: il s’agissait de la première émission intégralement consacrée à l’autophotographie sans…

Lire la suite…

Accélération de l’iconisation?

Discussion très riche hier sur France-Culture, avec Eric Baradat (AFP), Marie-Pierre Subtil (6 mois), dans l’émission Du grain à moudre animée par Hervé Gardette, intitulée “Un long discours vaut-il mieux qu’une bonne photo?” (40 mn). Outre les questions déjà abordées ici du rôle du commentaire dans l’iconisation ou de celui…

Lire la suite…