D’Abou Ghraib aux selfies

Un entretien avec Marie Turcan pour Les Inrockuptibles. Dans L’image partagée (2015), le chercheur André Gunthert revient sur ce qu’il considère être le premier cycle de la révolution de l’image numérique, de la diffusion des clichés d’Abou Ghraib (2004) jusqu’à l’avénement des selfies (2014). Entretien. Pourquoi n’avez-vous pas abordé dans…

Lire la suite…

L’Image partagée: les couvertures auxquelles vous avez échappé

Cette galerie contient 2 photos.

En 2012, je m’étais interrogé sur la solidité du lien qui unissait le contenu d’un livre à sa couverture. La publication de L’Image partagée m’a donné l’occasion de tester in vivo les facteurs déterminants de ce choix. Recueil d’articles consacré à l’histoire récente de l’image numérique, l’ouvrage, quoique illustré d’une…

Lire la suite…

Société du spectacle vs société du théâtre

L’Œil de la photographie a publié récemment un éditorial du directeur du musée Niépce, réclamant «un festival de photographie utile». «Les festivals apportent-ils une réponse aux mutations que traverse la photographie?» questionne François Cheval, qui souhaite voir «une histoire de la photographie en train de se faire» plutôt qu’une histoire-Panthéon,…

Lire la suite…

Le touriste géomètre

Cette galerie contient 3 photos.

La concentration de l’attention autour du selfie, dont je fais en ce moment l’expérience (pour la sortie de mon livre, qui consacre un chapitre sur 12 à l’autophotographie, les comptes rendus ne retiennent souvent que ce dernier volet), a pour conséquence qu’on oublie de regarder toutes les autres images. Il…

Lire la suite…

La revanche du selfie tueur

(Chronique Fisheye) Halte au selfie meurtrier! Confirmation ultime du caractère désastreux des usages visuels du smartphone, punition providentielle du péché narcissique, le trend qui décrit le selfie comme un risque mortel a pris récemment de l’ampleur. Après les compilations pour rire sur YouTube, puis les listes de cas improbables, largement reprises…

Lire la suite…

#AylanKurdi, icône mode d’emploi

L’un des traits les plus frappants de la création d’une nouvelle icône est le caractère stéréotypé et répétitif des discours qui l’accueillent, avec notamment ces questions contradictoires: est-il légitime de publier des images choc? Faut-il une image pour éveiller les consciences? Une image peut-elle changer l’histoire? Confirmant le caractère sommaire…

Lire la suite…