Torchons et serviettes

Le magazine Closer (“plus près”) participe-t-il à l’expérimentation d’une nouvelle forme de journalisme politique? Je n’aurais pas osé formuler cette hypothèse audacieuse sans l’édito de Renaud Dély, qui participe à la direction de la rédaction de L’Obs, magazine spécialisé dans l’analyse politique. Dans son papier, Dély exige de «s’indigner sans…

Lire la suite…

Quand les images parleront

Des chercheurs de l’université de Stanford ont mis au point, en collaboration avec Google, un programme de description automatique d’images, capable de générer des légendes en langage naturel. Cette annonce a été volontiers accueillie comme le signal bienvenu d’une évolution imminente, qui permettrait de faire de l’image un espace documentaire…

Lire la suite…

Des images venues d’ailleurs

Note sémiotique. Dans la comparaison classique de l’image et du langage, on oppose habituellement l’immédiateté de la perception de l’image au caractère processuel de la compréhension linguistique1. L’arrivée des images dans la conversation permet de compléter cette observation. Une différence qui saute aux yeux dans les usages conversationnels est celle…

Lire la suite…

Facebook : pas de panique

La panique du pillage de données qui a marqué l’année 2013 est-elle en train de s’apaiser? Contrairement aux épisodes précédents, la dernière annonce de modification des conditions d’utilisation de Facebook n’a pas suscité l’habituelle explosion de déclarations solennelles en jargon pseudo-juridique, mais a été accueillie par une floraison d’énoncés parodiques,…

Lire la suite…

Les clés de la déconnexion

Je découvre (via le signalement d’Olivier Ertzscheid) le clip déconnexionniste de Prince Rea. Dans ma jeunesse, les chanteurs engagés protestaient contre la guerre ou la misère. Aujourd’hui, c’est contre le téléphone portable. Ce qui frappe dans ce slam qui reprend l’essentiel des motifs de la “digital detox” (« so many selfies,…

Lire la suite…

Ne pas voir le sexisme

Juste une image. Un motif de pin-up sur une chemise, portée par un physicien de l’équipe de la mission Rosetta lors de plusieurs présentations télévisées, dont l’interprétation a soulevé une véritable guerre de religion médiatique1. S’agit-il ou non d’un motif sexiste? Après l’expression de critiques féministes jugeant le port de…

Lire la suite…