Commenter les images, confirmer le terrorisme

(Tribune publiée aujourd’hui dans Libération) Spécialiste de culture visuelle, je fais partie des experts périodiquement sollicités lorsque l’actualité s’emballe. Malgré la formule rituelle d’une “société des images”, dans l’espace médiatique, cette interrogation reste rare. Les images de tous les jours n’intéressent pas les rédactions. Charlie, Aylan, 13 novembre ou 14…

Lire la suite…

Faire avec la terreur

Voir tristement s’installer la routine. Qui consiste essentiellement à ruser avec l’horreur. Eviter la confrontation en boucle des chaînes d’info, zapper dès que l’anchorman passe la parole à un expert en bavardage, qui ne sait rien, mais a pour mission de « meubler le vide » et de différer de quelques minutes…

Lire la suite…

Dépasser Charlie

Quelques jours après les attentats de janvier, j’écrivais “La défaite Charlie”, réaction affligée devant l’horizon d’union sacrée et de fuite en avant sécuritaire qui constituaient apparemment la seule réponse à la violence. Rien n’a changé depuis. Et malgré la démonstration d’impuissance apportée par l’effroyable tuerie du 13 novembre, il semble…

Lire la suite…

Du terrorisme imaginaire

Yassin Salhi restera comme l’exemple accompli de ce qu’il faut désormais nommer terrorisme imaginaire. Soit un individu qui n’appartient à aucune organisation terroriste, qui agit sans instruction d’un groupe terroriste, qui n’exprime aucune revendication et dément au contraire toute intention terroriste, qui assassine son patron et saccage son lieu de…

Lire la suite…