Aux sources du Noyé

La vogue du selfie a attiré l’attention sur les plus anciens autoportraits, dont le Noyé d’Hippolyte Bayard (1801-1887), daté d’octobre 1840, est reconnu comme «La première mise en scène photographique» (Wikipedia). Réalisées à l’aide du procédé original de Bayard, le positif direct1, il existe trois variantes, conservées à la Société…

Lire la suite…

L’air chagrin du pontife

Lors de son premier déplacement international en tant que président, Donald Trump a notamment rencontré le pape François au Vatican, le 24 mai 20171. Une photographie par Evan Vucci (AP) de cette audience a rapidement suscité des réactions moqueuses, sous la forme de commentaires ou de détournements d’images diffusés sur…

Lire la suite…

La menace est-elle une fiction?

Le dimanche est réservé aux questions qui n’intéressent personne. Existe-t-il un régime d’énonciation du possible, distinct de la fiction? Cette question est issue de la lecture du dense essai de Françoise Lavocat (Fait et Fiction. Pour une frontière, Seuil, 2016), qui, entre autres propositions innovantes, propose de ranger les récits…

Lire la suite…

La campagne en gros plan

Encore Libé! Encore des portraits! Encore des Unes! Encore du traitement éditorial! — Eh oui! Est-ce ma faute s’il n’y a plus qu’une rédaction qui s’amuse avec les photos? Et si j’aime la photographie, j’aime aussi le journalisme visuel, celui qui fait parler les images, à travers les codes subtils…

Lire la suite…

Di Marco, l’image indécente

Peu avant Noël décédait le dessinateur Angelo Di Marco (1927-2016), célèbre pour sa contribution à l’illustration du fait divers dans la presse populaire, notamment dans Radar ou Détective (voir le bon résumé biographique de BDZoom). Deux traits me frappent dans une production pléthorique, marquée par le travail de l’expressivité faciale,…

Lire la suite…

De l’expression à la narration. Lecture d’une image sociale

Cette galerie contient 2 photos.

Comment une image raconte-t-elle une histoire? Malgré le succès récent de la notion de narration visuelle, qui suggère d’explorer une narrativité autonome des formes iconographiques, le modèle théâtro-littéraro-cinématographique, basé sur la représentation de l’action dans le temps, reste matriciel1 et impose de penser le récit visuel comme une adaptation des…

Lire la suite…