Le meurtre de l’ambassadeur, embrayeur de fiction

Attentat atypique, l’assassinat de l’ambassadeur russe Andrei Karlov le 19 décembre 2016 par un jeune policier turc dans une galerie d’art d’Ankara est demeuré un fait divers isolé, non revendiqué par l’une ou l’autre des grandes organisations terroristes, et qui n’a pas eu de conséquences sur les relations russo-turques. Il ne restera donc dans les annales que par son archive photographique, qui […]

Visual Journalism, or the Hidden Narration

Abstract: Despite the publication of hundreds upon thousands of photographs in the press, most analyses of photojournalism focus on iconic photographs and iconic images in photography. This chapter aims to highlight how such news icons have lost their status as transparent conveyors of information to take on that of upgraded graphic forms, produced by a self-fulfilling institutionalization process. Iconic images comprise a […]

Mai 68, ou la construction de l’histoire par l’image

(Chronique Fisheye #16) La recherche en sciences sociales fait-elle avancer notre connaissance de la photographie? Reconnaissons que ses résultats, auxquels la revue Etudes photographiques consacre ses colonnes (avec un dernier numéro spécialement dédié aux jeunes chercheurs), restent souvent discrets, et peu exploités par la presse spécialisée. Raison de plus pour saluer la thèse d’Audrey Leblanc récemment soutenue à l’EHESS, qui renouvelle l’étude […]

L’icône médiatique, une création collective

(Chronique Fisheye #15) Qui est l’auteur d’une icône médiatique? Pour les institutions spécialisées, festivals ou prix, la réponse ne fait pas le moindre doute: c’est au photographe seul que doit revenir le mérite d’une prise de vue exceptionnelle. La question se complique pourtant lorsqu’on se rend compte que la qualité du coup d’œil ou la force d’une composition ne suffisent pas à […]

Accélération de l’iconisation?

Discussion très riche hier sur France-Culture, avec Eric Baradat (AFP), Marie-Pierre Subtil (6 mois), dans l’émission Du grain à moudre animée par Hervé Gardette, intitulée “Un long discours vaut-il mieux qu’une bonne photo?” (40 mn). Outre les questions déjà abordées ici du rôle du commentaire dans l’iconisation ou de celui de l’image comme opérateur d’un passage à l’histoire, je suis pour ma […]

#AylanKurdi, icône mode d’emploi

L’un des traits les plus frappants de la création d’une nouvelle icône est le caractère stéréotypé et répétitif des discours qui l’accueillent, avec notamment ces questions contradictoires: est-il légitime de publier des images choc? Faut-il une image pour éveiller les consciences? Une image peut-elle changer l’histoire? Confirmant le caractère sommaire – et stationnaire – du savoir sur l’image, la réponse des autorités […]

Capa: la légende du photojournalisme mise à nu

(Article publié dans Fisheye, n° 14) Les photos de Robert Capa sur le Débarquement sont célèbres dans le monde entier, tout comme la légende sur la supposée maladresse de leur développement qui les rend encore plus précieuses. Cette légende vient de voler en éclats suite à un minutieux travail d’enquête, provoquant au passage une relecture du mythe du photojournaliste attaché à la […]

#AylanKurdi: mécanique du symbole

Etrange paradoxe, quand ma situation de décrypteur professionnel me fait vivre comme une ethnographie fascinante la transformation en icône de l’image d’un drame atroce. A ne plus voir que le processus – mon objet de recherche – j’en perds le contact avec son appréhension la plus élémentaire, celle qui confère à cette photographie une partie de son pouvoir. Oui mais. Cette appréhension-là […]

Les images “iconiques” du 11 janvier, un monument involontaire?

Quoi de plus normal: à séquence historique, l’iconographie correspondante. Mais est-ce bien comme ça que ça se passe? Comment se construit l’historicité d’une image? Pour le vérifier, chercher la réponse dans les photos ne suffit pas. C’est en changeant légèrement d’angle, et en prenant le commentaire pour objet, que l’on peut apercevoir les mécanismes qui font de l’image un monument. Le commentaire […]

Le portrait du Che, c’est le Che

L’expression standard paresseuse de “civilisation des images” pourrait faire penser que notre société s’intéresse beaucoup aux images. Il n’en est rien. Sauf dans le cas de l’art, qui a développé un regard spécifique, les images sont le plus souvent invisibles, confondues avec leur référent – «le portrait de César, c’est César», pour reprendre une formule abondamment glosée par Louis Marin. Chose rare, […]