14 images pour 2018

La matrice du Vietnam et le photojournalisme. Il n’est pas fréquent que, sur un sujet lié à l’histoire des États-Unis, la recherche française en remontre à son homologue anglophone. C’est pourquoi il convient de féliciter la chercheuse Camille Rouquet, auteure d’une remarquable thèse de doctorat, récemment soutenue à l’université Paris 7 sous la direction de l’américaniste François Brunet…

Ecouter la parole des femmes, avec ou sans images. Trois mois après le lancement des hashtags #BalanceTonPorc et #MeToo, une pétition publique a réuni la signature de 100 femmes du monde de la culture, sous le patronage de Sarah Chiche, Catherine Millet, Peggy Sastre ou Catherine Deneuve, revendiquant hautement l’absence de consentement, la division des rôles de genre (galanterie) et la négation de la culture du viol…

Le Nutella et l’image des foules. Une promotion de pâte à tartiner Nutella ayant entraîné quelques bousculades le 25 janvier dernier a fait l’objet d’une critique virulente, par la voix des médias traditionnels et sociaux. Cette mise à l’index résulte de l’association de trois ingrédients socioculturels…

Punition pour une image. La France, pays des droits de l’homme, peut-elle être aussi celui où l’on est puni pour une caricature politique? Après avoir montré sa docilité en éjectant en 2016 Aude Lancelin (coupable d’être la compagne de Frédéric Lordon, l’un des visages d’une Nuit qui empêchait François Hollande de dormir), L’Obs enfonce le clou en remerciant Matthieu Croissandeau, remplacé à la tête de la rédaction par Dominique Nora…

Naturaliser les harceleurs. Selon une enquête de la Fédération nationale des associations d’usagers des transports, 87 % des femmes déclarent avoir été victimes de harcèlement, d’agressions sexuelles ou de viols dans les transports en commun. Depuis 2015, la RATP multiplie les actions de formation et de sensibilisation pour lutter contre ce fléau…

Un printemps sans visage. Participé hier à Beaubourg à une table ronde organisée par le Comité du Mercredi de Paris 3, consacrée au phénomène caractéristique du mouvement étudiant de cette année: l’apparition masquée, autour du court métrage de Gaya Gaspar, Interdits de filmer. En écho à la séquence déjà célèbre de la Commune de Tolbiac, déclaration de trois militants masqués, accompagnés du chien Guevara…

Merkel au G7: voyez ce que vous voulez. Publiée le 9 juin, la photo du G7 par Jesco Denzel (à laquelle je consacre ma chronique vidéo pour Arrêt sur images, en accès libre) fournit un rare exemple de la mise à nu des mécanismes interprétatifs du photojournalisme. Deux récits contradictoires se sont en effet succédé en l’espace de quelques heures, à partir d’une interprétation forcée d’apparences sans fondement documentaire…

Du document dans le symbole (ou pourquoi la photo est devenue la reine des images). Prises sur le vif le 12 juin au Texas, les photos par John Moore d’une petite fille en larmes lors de l’arrestation de sa mère, entrée illégalement en provenance du Honduras, semblaient fournir une illustration saisissante de la politique de «tolérance zéro» affichée par Donald Trump pour freiner l’immigration illégale…

Le document vidéo, image comme preuve ou jeu d’investigation. Le premier scandale lézardant l’image lisse du jeune président français s’appuie sur une vidéo amateur – désormais massivement produites et diffusées lors des confrontations avec les forces de l’ordre, dans un contexte d’augmentation sensible des violences depuis 2016. Avec l’article publié par Le Monde le 18 juillet dernier, dont le principal argument est la vidéo exportable…

Passif il est pensif. Pas facile de changer l’image. Dans son numéro du 2 août, L’Obs associe à son titre de Une, «Etre un homme (après #Metoo)» une œuvre empruntée à la photo d’art: la série «Mes frères» d’Hervé Lassïnce, qui illustre l’ensemble du dossier. Cette image et son commentaire suscitent l’agacement sur Twitter. Sophie Gourion, ex-conseillère au ministère des droits des femmes, juge cette couverture «pathétique»: «À chaque avancée vers l’égalité, il y a toujours des hommes qui se sentent menacés…

Cash investigation: le visage fermé du coupable. Diffusé sur France 2 le 11 septembre, le numéro de rentrée de Cash Investigation se consacre à l’une des dérives les plus emblématiques de la société de consommation: l’explosion des déchets plastiques. Basée comme toujours sur une enquête approfondie, le magazine présente une synthèse habile de problématiques complexes, de la chimie de la production des plastiques à l’écologie…

”Voilà une classe qui se tient sage!“ La police se venge en vidéo. Rarement un document vidéo aura soulevé tant d’émotion. A part la droite dure, qui se réjouit de voir la jeunesse brutalement mise au pas, les réseaux sociaux ont bruissé dès le soir du jeudi 6 décembre de colère et de dégoût à la vue d’une vidéo enregistrée par les forces de l’ordre (ici floutée par mes soins)…

La “Marianne” de Mai 68, ou l’effet Disneyland. La célèbre photographie de Jean-Pierre Rey représentant une jeune femme brandissant un drapeau, prise le 13 mai 1968 à Paris, évoque-t-elle spontanément le tableau de Delacroix, La Liberté guidant le peuple (1830)? Le rapprochement paraît aujourd’hui évident, comme l’indique un article de Wikipédia intitulé «La Marianne de Mai 68», qui résume l’avis commun: «Cette image, devenue emblématique, a en effet été rapidement assimilée, par la presse nationale et internationale, à La Liberté guidant le peuple»…

Macron nazi, la caricature de trop? Ce sera la dernière image de l’année, celle qui vient clore l’impressionnante dégringolade du président Macron, auquel tout semblait sourire il y a à peine six mois. Dans sa livraison du 29 décembre, le magazine hebdomadaire du Monde, M, publie un long article d’Ariane Chemin. Celle qui avait déjà signé le 18 juillet dernier la révélation de la participation d’Alexandre Benalla à un tabassage enregistré en vidéo…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.