Ephemerides

Images remarquables, débats iconographiques, énigmes visuelles: depuis 2015, L’image sociale propose le relevé des principaux cas. Une collection pour garder la mémoire, et préparer l’histoire (ordre chronologique inverse).

  • 2019

«Le choc des images est désastreux». La place de la caricature, désormais réduite à la portion congrue dans les colonnes des quotidiens, est un bon indicateur des contradictions qui étouffent la presse d’information. Plus de place pour la satire, quand on rame à contre-courant pour sauver les meubles d’un libéralisme décati. Mais la caricature se nourrit des colères et des ridicules…

Peut-on se réjouir du beau temps en février? Avec le retour d’un soleil printanier en cette fin février, revient l’expérience douloureuse et désormais familière de la dissonance cognitive, où la douceur de la température impose l’image mentale de l’emballement climatique. Pas de Unes ni de sondages pour explorer ce nouveau quotidien, mais seulement une poignée de dessins…

David et Goliath. Vers l’icône vidéo avec les Gilets jaunes. Désolé pour les chaînes d’info, mais les commentaires répétitifs des plateaux téléguidés n’intéressent plus grand monde autour de moi. Ce sont désormais les vidéos, ponctuation rituelle des “Actes” hebdomadaires des Gilets jaunes, qui sont les principales productions médiatiques que l’on discute le samedi soir…

  • 2018

Macron nazi, la caricature de trop? Ce sera la dernière image de l’année, celle qui vient clore l’impressionnante dégringolade du président Macron, auquel tout semblait sourire il y a à peine six mois. Dans sa livraison du 29 décembre, le magazine hebdomadaire du Monde, M, publie un long article d’Ariane Chemin. Celle qui avait déjà signé le 18 juillet dernier la révélation de la participation d’Alexandre Benalla à un tabassage enregistré en vidéo…

”Voilà une classe qui se tient sage!“ La police se venge en vidéo. Rarement un document vidéo aura soulevé tant d’émotion. A part la droite dure, qui se réjouit de voir la jeunesse brutalement mise au pas, les réseaux sociaux ont bruissé dès le soir du jeudi 6 décembre de colère et de dégoût à la vue d’une vidéo enregistrée par les forces de l’ordre (ici floutée par mes soins)…

Cash investigation: le visage fermé du coupable. Diffusé sur France 2 le 11 septembre, le numéro de rentrée de Cash Investigation se consacre à l’une des dérives les plus emblématiques de la société de consommation: l’explosion des déchets plastiques. Basée comme toujours sur une enquête approfondie, le magazine présente une synthèse habile de problématiques complexes, de la chimie de la production des plastiques à l’écologie…

Passif il est pensif. Pas facile de changer l’image. Dans son numéro du 2 août, L’Obs associe à son titre de Une, «Etre un homme (après #Metoo)» une œuvre empruntée à la photo d’art: la série «Mes frères» d’Hervé Lassïnce, qui illustre l’ensemble du dossier. Cette image et son commentaire suscitent l’agacement sur Twitter. Sophie Gourion, ex-conseillère au ministère des droits des femmes, juge cette couverture «pathétique»: «À chaque avancée vers l’égalité, il y a toujours des hommes qui se sentent menacés…

Le document vidéo, image comme preuve ou jeu d’investigation. Le premier scandale lézardant l’image lisse du jeune président français s’appuie sur une vidéo amateur – désormais massivement produites et diffusées lors des confrontations avec les forces de l’ordre, dans un contexte d’augmentation sensible des violences depuis 2016. Avec l’article publié par Le Monde le 18 juillet dernier, dont le principal argument est la vidéo exportable…

Du document dans le symbole (ou pourquoi la photo est devenue la reine des images). Prises sur le vif le 12 juin au Texas, les photos par John Moore d’une petite fille en larmes lors de l’arrestation de sa mère, entrée illégalement en provenance du Honduras, semblaient fournir une illustration saisissante de la politique de «tolérance zéro» affichée par Donald Trump pour freiner l’immigration illégale…

Merkel au G7: voyez ce que vous voulez. Publiée le 9 juin, la photo du G7 par Jesco Denzel (à laquelle je consacre ma chronique vidéo pour Arrêt sur images, en accès libre) fournit un rare exemple de la mise à nu des mécanismes interprétatifs du photojournalisme. Deux récits contradictoires se sont en effet succédé en l’espace de quelques heures, à partir d’une interprétation forcée d’apparences sans fondement documentaire…

Un printemps sans visage. Participé hier à Beaubourg à une table ronde organisée par le Comité du Mercredi de Paris 3, consacrée au phénomène caractéristique du mouvement étudiant de cette année: l’apparition masquée, autour du court métrage de Gaya Gaspar, Interdits de filmer. En écho à la séquence déjà célèbre de la Commune de Tolbiac, déclaration de trois militants masqués, accompagnés du chien Guevara…

Naturaliser les harceleurs. Selon une enquête de la Fédération nationale des associations d’usagers des transports, 87 % des femmes déclarent avoir été victimes de harcèlement, d’agressions sexuelles ou de viols dans les transports en commun. Depuis 2015, la RATP multiplie les actions de formation et de sensibilisation pour lutter contre ce fléau…

Punition pour une image. La France, pays des droits de l’homme, peut-elle être aussi celui où l’on est puni pour une caricature politique? Après avoir montré sa docilité en éjectant en 2016 Aude Lancelin (coupable d’être la compagne de Frédéric Lordon, l’un des visages d’une Nuit qui empêchait François Hollande de dormir), L’Obs enfonce le clou en remerciant Matthieu Croissandeau, remplacé à la tête de la rédaction par Dominique Nora…

Le Nutella et l’image des foules. Une promotion de pâte à tartiner Nutella ayant entraîné quelques bousculades le 25 janvier dernier a fait l’objet d’une critique virulente, par la voix des médias traditionnels et sociaux. Cette mise à l’index résulte de l’association de trois ingrédients socioculturels…

Ecouter la parole des femmes, avec ou sans images. Trois mois après le lancement des hashtags #BalanceTonPorc et #MeToo, une pétition publique a réuni la signature de 100 femmes du monde de la culture, sous le patronage de Sarah Chiche, Catherine Millet, Peggy Sastre ou Catherine Deneuve, revendiquant hautement l’absence de consentement, la division des rôles de genre (galanterie) et la négation de la culture du viol…

La matrice du Vietnam et le photojournalisme. Il n’est pas fréquent que, sur un sujet lié à l’histoire des États-Unis, la recherche française en remontre à son homologue anglophone. C’est pourquoi il convient de féliciter la chercheuse Camille Rouquet, auteure d’une remarquable thèse de doctorat, récemment soutenue à l’université Paris 7 sous la direction de l’américaniste François Brunet…

  • 2017

L’inquiétante étrangeté de la caricature antisémite. Gérard Filoche a été exclu du parti socialiste et voué aux gémonies pour avoir rediffusé un photomontage antisémite le 17 novembre dernier sur son compte Twitter. Je laisse de côté l’interrogation de l’opportunisme politique de ses (ex-)camarades de parti…

Dove, une image qui trompe énormément. Comment vérifier les processus d’interprétation des images, lorsqu’on ne dispose pas de lourds moyens d’enquête? De nombreux cas de réception peuvent être analysés comme autant d’expériences sociales spontanées, pour autant qu’on les observe sous l’angle approprié.

Distracted Boyfriend, ou la critique du stéréotype. Le mème «Distracted Boyfriend» (décrit sur Knowyourmeme et auquel je consacre ma chronique pour Arrêt sur images), qui a sévi à la fin de l’été, mérite qu’on s’y attarde. Reprise tardive d’une photo de stock de 2015…

Un tournant: la Terre inhabitable. En dépit de centaines de films post-apocalyptiques, l’humanité ne finira pas dans une catastrophe nucléaire, ni dévorée par les zombies: elle finira cuite, et plus vite qu’on ne pense. Tel est le pitch de l’article très remarqué du New York Magazine du 10 juillet (voir son résumé français sur Usbek et Rica), qui prend pour la première fois la parti de décrire les effets du réchauffement climatique en dressant le portrait d’un monde insupportablement chaud.

Okja: l’art, le cochon et le document. Fable grinçante, Okja (Bong Joon-Ho, Netflix, 2017) est le premier film grand public animaliste (auquel je consacre ma troisième chronique pour Arrêt sur images). Mettant en scène une cause encore embryonnaire (le parti animaliste français a présenté ses premières candidatures…

Wonder Woman et l’image des femmes. Pour ce premier épisode, j’ai retenu le démarrage en fanfare aux Etats-Unis du blockbuster Wonder Woman (Patty Jenkins, 2017), cas très intéressant qui révèle à la fois le décalage persistant entre les attentes du public…

Le portrait et le kebab. Parmi les formes protocolaires du spectacle présidentiel, le portrait officiel a un statut singulier. Figure rituelle de l’intronisation, il participe de l’inscription du nouveau venu dans l’histoire, en l’installant à son tour dans la série de ses pairs. Image, il a pris peu à peu valeur de signe, au sens désuet des symboles choisis par un monarque pour caractériser son règne. Accompagnement imprescriptible de la vie des Français…

L’air chagrin du pontife. Lors de son premier déplacement international en tant que président, Donald Trump a notamment rencontré le pape François au Vatican, le 24 mai 2017. Une photographie par Evan Vucci (AP) de cette audience a rapidement suscité des réactions moqueuses…

La campagne en gros plan. Encore Libé! Encore des portraits! Encore des Unes! Encore du traitement éditorial! — Eh oui! Est-ce ma faute s’il n’y a plus qu’une rédaction qui s’amuse avec les photos? Et si j’aime la photographie, j’aime aussi le journalisme visuel, celui qui fait parler les images, à travers les codes subtils du portrait…

L’effet ‘Blow up’. Dans le célèbre film d’Antonioni, Blow up (1966), un photographe découvre, en agrandissant les clichés pris par hasard dans un parc, les images d’un meurtre. Ce scénario est souvent lu comme une illustration exemplaire des thèses de la trace photographique…

Une image énigmatique contre la bulle de filtre. Retour sur la bulle de filtre, théorie a priori séduisante, selon laquelle l’algorithme des réseaux sociaux limite notre espace conversationnel en le confinant à celui de nos préférences – mais qui présente le défaut de ne pouvoir être démontrée par aucun fait d’observation. Au contraire. Hier encore, la démonstration que Facebook est un espace plus pervasif…

  • 2016

Le meurtre de l’ambassadeur, embrayeur de fiction. Attentat atypique, l’assassinat de l’ambassadeur russe Andrei Karlov le 19 décembre 2016 par un jeune policier turc dans une galerie d’art d’Ankara est demeuré un fait divers isolé, non revendiqué par l’une ou l’autre des grandes organisations terroristes, et qui n’a pas eu d’influence néfaste sur les relations russo-turques…

Les dinosaures à plumes, iconographie mutante. Rien ne montre mieux les caractères monstrueux qui ont été prêtés aux dinosaures par l’iconographie que sa mutation actuelle, sous la pression de la révision aviaire. Alors que la tradition qui a déterminé jusqu’à la nomination des «terribles lézards»…

Enterrer Sarkozy, caricature inacceptable? Publié samedi dans Libération, un article de commentaire iconographique minimise la portée polémique de la mise en Une, il y a une semaine, d’un portrait de Nicolas Sarkozy les yeux fermés, après son éviction de la primaire. La photo a naturellement suscité la réaction énervée de la twittosphère sarkophile…

Hillary, le selfie et la Caverne de Platon. Le soufflé est vite retombé. Vérification faite, la photo du selfie géant d’Hillary Clinton, d’abord interprétée comme une preuve de la faillite de nos régimes de visibilité, a recouvré le statut de document d’une injonction localisée…

Le sein de Marianne, un symbole perdu de vue. Parmi les arguments les plus risibles de la triste affaire du burkini, il faut compter la tentative d’instrumentalisation des symboles de la République par le premier ministre. Dans un élan lyrique, Manuel Valls déclare le 29 août en meeting: «Marianne, le symbole de la République, elle a le sein nu, parce qu’elle nourrit le peuple!…

Derriere l’image. Le nouveau maire de Londres, Sadiq Khan, a récemment demandé à la compagnie des transports municipaux de former un groupe chargé de surveiller les publicités…

L’énigme de la vidéo de l’hôpital Necker. Le compte rendu que j’ai consacré à la réception de la vidéo de Pierre Trouvé (“Périscope debout”), publié le jeudi 16 juin, a comptabilisé en 48 heures plus de 55.000 vues, un chiffre très inhabituel sur mon blog…

La crue sur les réseaux sociaux: la proximité de la démédiatisation. Parmi les essais qui composent Mythologies, Roland Barthes a retenu la crue de la Seine de janvier 1955 (7,10 m à Paris-Austerlitz). L’édition illustrée proposée en 2010 par Jacqueline Guittard…

En finir avec les anonymes? Parmi les acteurs involontaires pris dans les filets de l’actualité médiatisée, le photojournalisme distingue deux catégories d’individus. Ceux susceptibles de faire appel à la justice pour protester contre l’utilisation de leur image, et les autres.…

Jessica Jones, femme forte. Produite par la plate-forme de streaming Netflix, la série Jessica Jones est venue secouer le machisme endémique du divertissement hollywoodien. Le choix déterminant de Melissa Rosenberg, auteure…

L’allégorie de Barcelone. Eric Scherer était à la conférence de presse Samsung de Barcelone, ce qui permet de découvrir le contexte de la fameuse photo devenue virale. On ne sait pas ce qui fait le plus peur: le casque Gear VR…

La Vénus et le dictateur. A l’occasion de l’arrivée à Rome du président Rohani le 25 janvier, première étape européenne de la visite officielle du dirigeant iranien, la nouvelle de la dissimulation des nus du musée du Capitole par des paravents, annoncée par le Corriere della Sera, est reprise par tous les journaux…

Charlie, une caricature d’entre-soi. Riss n’est pas Aylan. Après s’être moqué en 2015 de l’émotion suscitée par la mort du petit réfugié kurde noyé sur une plage de Turquie, le dessinateur et actuel directeur de Charlie Hebdo est revenu à la charge, avec un dessin reliant deux faits d’actualité, ressource prisée de la satire. Associant l’image d’Aylan aux agressions sexuelles du nouvel an…

  • 2015

Le chaton, figure ironique de la censureLe chaton, figure ironique de la censure. Vendredi 27, discussion de la mobilisation du chaton bruxelloise à L’instant M de Sonia Devillers (avec Anais Carayon), sur France Inter. En une vingtaine de minutes, pas mal de symptômes utiles d’une culture web toujours hétérogène…

11_monumentvisagesLes visages des victimes, monument d’inquiétude. Le phénomène iconographique le plus marquant qui a accompagné les attentats du 13 novembre n’est pas à chercher, comme du temps de Charlie, du côté des signatures visuelles sur les réseaux sociaux…

09_selfietueurLa revanche du selfie tueur. Halte au selfie meurtrier! Confirmation ultime du caractère désastreux des usages visuels du smartphone, punition providentielle du péché narcissique, le trend qui décrit le selfie comme un risque mortel a pris récemment de l’ampleur…

AylanKurdi, icône mode d’emploi#AylanKurdi, icône mode d’emploi. L’un des traits les plus frappants de la création d’une nouvelle icône est le caractère stéréotypé et répétitif des discours qui l’accueillent, avec notamment ces questions contradictoires: est-il légitime de publier des images choc?

08_capaCapa: la légende du photojournalisme mise à nu. Les photos de Robert Capa sur le Débarquement sont célèbres dans le monde entier, tout comme la légende sur la supposée maladresse de leur développement qui les rend encore plus précieuses. Cette légende…

07_photovacancesFaut-il interdire les photos de vacances? Depuis la création d’Instagram, chaque été voit ressurgir la critique des photos de vacances. Cette année, c’est au magazine en ligne ChEEk que revient la palme de l’article moralisateur dénonçant les travers iconographiques…

05_jonsnowJon Snow, vivant et mort, pour l’amour des fans. Plus encore que lors des saisons précédentes, le dénouement de la 5e saison de Games of Thrones a secoué l’univers des fans. Même si le feuilleton a habitué ses spectateurs à une nouvelle figure de style…

06_sujetbacL’analyse iconographique au bac: peut mieux faire! Loïc Langlois, sur son blog, puis les Clionautes ont signalé une magistrale boulette dans le choix d’image proposé aux bacheliers des séries littéraires et économiques, lors de l’épreuve d’étude critique…

03_percheselfieLa perche à selfie: l’autophotographie au carré. Maintenant que le selfie ne fait plus scandale, le selfie stick (ou perche à selfie) a pris le relais. Destiné à élargir le champ, le support télescopique sur lequel on fixe le smartphone est devenu un sujet d’imagerie…

04_RijksmuseumLa ronde de nuit des idées reçues. L’image a fait réagir, en France, à partir de sa reprise sous forme de tweet par le philosophe médiatique Michel Onfray, assortie d’un «sans commentaire» éloquent. Il s’agit d’une photographie effectuée par le néerlandais Gijsbert van der Wal…

02_EnfoiresIncarner l’affrontement, sémiotique du fiasco des Enfoirés. Jean-Jacques Goldman est-il réac? En simplifiant la controverse qui a accueilli la chanson des Enfoirés, “Toute la vie”, Le Petit Journal choisissait de tourner la polémique en dérision, lui déniant tout fondement…

01_11janvierLes images “iconiques” du 11 janvier, un monument involontaire? Quoi de plus normal: à séquence historique, l’iconographie correspondante. Mais est-ce bien comme ça que ça se passe? Comment se construit l’historicité d’une image? Pour le vérifier…

Les commentaires sont clos.